À PROPOS 

"Mieux vaut apprendre
à délester le superflu rapidement
afin de s’élever plus haut."

- ginette petit et nathalie bissonnette

MISSION

Depuis sa fondation, la compagnie de production Les Films OUTSIDERS se donne pour mission de porter le talent créateur jusqu’à la ligne d’arrivée. Aller le chercher là où on ne l’attend pas. Le faire naître et parfois renaître. Mais surtout, le faire éclore dans un profond respect. Chez Outsiders, la personne est toujours au centre des priorités. La considération de l’autre; la reconnaissance du travail d’équipe; l’épanouissement au sein des rencontres; l’audace et la générosité, telles sont les valeurs fondatrices dont ses projets incarnent le reflet. Quel que soit le sujet, le genre, ou le message qu’elles véhiculent, ses productions parlent d’espoir et d’humanisme.

NOTRE CHEMIN

Au fil des années, des rencontres, des discussions, des expériences et des remises en question qui en découlent, la ligne éditoriale des Films Outsiders s’est affinée pour mieux se préciser. Nous prenons soin d’investir dans des projets qui s’adressent à un large public où l’humain y occupe une place prépondérante. Notre but: nourrir la réflexion; susciter la discussion; grandir et faire grandir. Fiction, documentaire, animation, le choix des sujets doit absolument insuffler ces préoccupations.

 

C’est dans cet esprit que Outsiders choisit également l’adaptation d’œuvres à succès. D’abord, Ça sent la coupe, roman populaire de Matthieu Simard connu pour sa plume bourrée d’humour et d’humanité. Le scénario du long métrage, signé par l’auteur lui-même, fut réalisé par Patrice Sauvé (Le Monstre; Cheech; Grande Ourse - La clé des possibles). Présenté en film d’ouverture des Rendez-vous du Cinéma Québécois 2017, avant d’être lancé en salles, il connut un succès indéniable. Le duo Simard-Sauvé repartait déjà avec Les Films Outsiders pour le développement d’un nouveau long métrage.

 

Ensuite, c’est au tour du très remarqué roman Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier de connaître une vie sur grand écran. Avec Louise Archambault (Familia; Gabrielle, Merci pour tout) au scénario et à la réalisation, le tournage se déroula à l’été 2018 et connaîtra dès sa sortie en salle commerciale le 13 septembre 2019  un retentissant succès (plus de 2 millions au box office). En plus de remporter le prix du public au prestigieux festival de Göteborg en Suède, le film est, en septembre 2019, en compétition officielle au Festival International de San Sebastian en Espagne. Le film est aussi nominé pour 13 Iris au Gala Québec Cinéma, se retrouvant ainsi avec le film québécois ayant le plus de nominations pour l’année 2020 où il remportera finalement 3 des prix les plus convoités soit : le Prix du public, Meilleur interprétation masculine (Gilbert Sicotte) et Meilleure interprétation féminine (Andrée Lachapelle). À ce jour, le film est vendu en Espagne et au Japon. 

 

En 2018, les Outsiders planchent sur l’adaptation du célèbre conte musical illustré de l’artiste Kid Koala (Eric San). Le projet Space Cadet, histoire universelle débordante d’humanité, sera réalisé par l’artiste lui-même qui laissera la scénarisation entre les mains averties de Mylène Chollet. 

Et puisque pour les Outsiders, l’humain est toujours au devant de la scène, les projets documentaires sont essentiels à l’épanouissement de leurs visions. C’est pourquoi il nous tient à coeur d’en faire nous-même la distribution. En 2016, Les Films Outsiders acquiert les droits de distribution au Canada du documentaire Dernières nouvelles du Cosmos, un film d’une rare poésie plongeant au coeur des pensées saisissantes d’une jeune autiste non-verbale. Le film est nominé aux Césars en 2017 et remporte le Grand Prix du FIFA (Festival International du Film sur l’Art) en 2018. 

En 2015, sortait Hôtel la Louisiane, un documentaire au coeur de cette mythique institution parisienne, réalisé à Paris par Michel La Veaux. Dès sa sortie en Europe et au Québec, le film connaît un large succès, aussi bien auprès du public que de la critique, et reçoit le Prix Communications et Société de la 38ème édition du Festival du Cinéma International en Abitibi Témiscamingue. 

La même année, un autre documentaire prend l’affiche, Le pays qui dit NON. Un portrait poignant sur le déclin de la politique étrangère au Canada sous le règne de Stephen Harper, réalisé par la documentariste aguerrie Hélène Pichette. 

En 2012, Le vieil âge et le rire, du grand cinéaste Fernand Dansereau, fait son entrée en salle. Un documentaire touchant sur l’expérience de vieillir qui remporte le Prix du public aux Rendez-vous du Cinéma Québécois et tient l’affiche au Cinéma Beaubien durant six semaines, avant de remporter le Prix Coup de Coeur de l’APCQ (Association des Propriétaires de Cinémas du Québec) en janvier 2013. 

Le premier documentaire très remarqué des Films Outsiders, Bombardier: sur les sentiers de ma famille (coscénarisé par Ginette Petit et Nathalie Bissonnette et réalisé par cette dernière) est un documentaire intimiste retraçant la vie et la carrière de l’inventeur Joseph-Armand Bombardier et de l’entrepreneur Laurent Beaudoin, tous deux bâtisseurs d’exception. Le film est présenté aux Grands Reportages de Radio-Canada et diffusé sur les ondes de RDI. Un projet qui vaudra aux deux femmes partenaires la chance de travailler ensemble sur plusieurs projets innovants en lien avec les musées et les corporations du secteur de l’aviation. 

Depuis 2019, deux nouveaux projets documentaires sont en développement chez OUTSIDERS : La Joie de Fernand Dansereau où ce cinéaste de 92 ans partage avec le public sa profonde réflexion sur le monde actuelle et propose une posture pour faire face aux aléas de la vie ; et puis, Pour Toujours avec la cinéaste Sophie Lambert où cette dernière essaie de répondre à la fameuse question sur la durée des relations de couples. Une question universelle s’il en est une… 

Enfin, au début de l’été 2018, Ginette Petit repère deux producteurs émergents, fraîchement sortis du Programme Cinéma de L’inis, qu’elle engage à titre de producteurs stagiaires sur le tournage du long métrage Il pleuvait des oiseaux, tourné exclusivement en région. Dès lors, Rocio Barba Fuentes et Giacomo Nudi sont accueillis pour de bon dans la famille des Outsiders et, encouragés par Ginette Petit, leur productrice mentor, ils développent leur compagnie de production, Cosmos Films, qui devient une filière des Films Outsiders. 

Depuis ses balbutiements, la compagnie ne cesse d’élargir son horizon en grandissant au rythme de son époque, sans jamais trahir ses valeurs profondes. Chez Outsiders, on retrouve des projets pour le grand écran et pour les nouvelles plateformes, aussi bien en fiction qu’en documentaire. Des projets qui débordent de créativité et d’émotions, accomplis dans le respect de l’autre. Des projets qui poursuivent avant tout la mission initiale des Films Outsiders : RACONTER DES HISTOIRES QUI COMPTENT.